Bertile FOURNIER-HUGUET
1935-27/04/2011

Bertile Fournier, née Huguet, en 1935, est décédée le 27 avril 2011 à Paris.
Bertile Huguet passe son enfance à Touques (Calvados). Fille et petite-fille de harpiste, Bertile Huguet commence à jouer de la harpe dès l'âge de 9 ans. Elle est l'élève de Henriette Renié, puis de Lily Laskine. À 17 ans, elle obtient le premier prix du conservatoire de Paris, à l'unanimité. Elle devient harpiste soliste dans l'orchestre Lamoureux, une place qu'elle occupera pendant 37 ans. En 1976, elle crée le sextuor de harpes de Paris.
Elle joue sous la direction des plus grands chefs d'orchestre internationaux, Charles Munch, Leonard Bernstein, Igor Markevitch, Paul Paray...
Lily Laskine la désigne comme sa légataire universelle. En 1988, elle crée l'Association des amis de Lily Laskine et en 1993 le Concours international Lily-Laskine.
Elle est chevalier des Arts et Lettres.
En 2008, elle se présente aux élections municipales à Touques, sur la liste « Touques 2008 ».
En 2009, elle enregistre son dernier disque Contemplation, dans lequel elle joue des œuvres de Claude Debussy, Félix Godefroid, Alessandro Scarlatti, Henriette Renié, Serge Prokofiev...
Elle meurt le 27 avril 2011 à Paris, à 76 ans. Ses obsèques ont lieu le 2 mai à Touques.

_____________________________________________
J'ai appris avec beaucoup de tristesse le décès de notre amie Bertile.
Nous avions fait connaissance lors du World Harp Congress à Vienne et j'avais été conquis par ses qualités de harpiste et de «chef» du sextuor de harpes. Nous nous sommes revus à de nombreuses reprises, mais je garde surtout le souvenir du Concours International de Harpe d'Israël où nous nous retrouvâmes au jury. La beauté et la puissance spirituelle de ce pays l'impressionnait beaucoup.
Elle demeure pour moi un exemple de la vitalité de l'école de harpe française.
Pierick Houdy

____________________________________________

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la disparition de Bertile FOURNIER HUGUET, que j’ai bien connue et que j’admirais beaucoup pour son rayonnement dans l’univers de la harpe.
Depuis très longtemps je suivais sa carrière. Dans les années 60, à la Radio on annonçait ses concerts avec Michel DEBOST ou Maxence LARRIEU. Plus tard ,j’ai suivi avec intérêt le duo formé avec la harpiste Marie-Astrid AUFFRAY que je rencontrais deux fois par semaine dans le train nous emmenant vers nos conservatoires respectifs : Arras et Lille.
J’ai eu l’occasion de participer à plusieurs concerts en trio avec Bertile où j’ai pu apprécier ses grandes qualités d’instrumentiste et son étonnante mémoire.
Par la suite, elle a redonné vie au Sextuor de Harpes de Paris qu’avait créé Henriette RENIE, ensemble qui a connu un succès international.
Elle était aussi l’organisatrice du concours de Harpe Lily LASKINE à Deauville où j’ai eu l’honneur de participer au jury. Ce concours a révélé et lancé les grands solistes du moment, concours repris par la Ville de Paris.
Bertile laissera un grand souvenir dans le milieu musical.
André GUILBERT
Flûtiste du Trio NORDMANN pendant 15 ans
Chef d’orchestre , chef adjoint des Orchestres de la Garde Républicaine.
Directeur du Conservatoire du Xème Arrt de Paris ( 1980-2001)